Optimiser votre trésorerie

Vous avez dégagé des excédents de trésorerie à la fin de votre exercice fiscal ? Ne laissez pas cet argent dormir : placez-le en achetant des SICAV et FCP.

Mots-Clés
Partager

Conserver le strict minimum

Placer sa trésorerie est primordial. Veillez à ne garder que les liquidités qui vous permettent d’honorer vos engagements financiers à court ou moyen terme. Il paraît ainsi raisonnable de prévoir une marge de sécurité de 3 mois pour remplir vos obligations et pallier certains impondérables.

 

Une trésorerie structurellement importante peut se traduire par un manque à gagner. Pour optimiser la gestion de vos excédents, ayez le bon réflexe en les plaçant régulièrement sur des supports adaptés : les SICAV et FCP. Ils constituent une source de diversification essentielle de vos placements.

Planifier ses flux financiers

Pour mieux gérer votre trésorerie au quotidien et déterminer votre stratégie de placement, pensez à planifier vos flux de trésorerie. Appréciez pour cela le montant des liquidités utilisables et la durée de leur disponibilité. Cela vous permettra de choisir les placements qui correspondent le mieux à votre situation.

PENSEZ-Y !

Investir en Bourse par le biais d’une SICAV ou d’un FCP ne nécessite pas de disposer d’excédents de trésorerie importants.

Dynamiser sa trésorerie

SICAV et FCP sont particulièrement adaptés pour placer vos excédents de trésorerie de quelques jours à quelques mois et même à plus d’un an. Ce type de placement vous permet de bénéficier de la souplesse et de la disponibilité indispensables à une gestion fine de votre trésorerie.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La grande diversité de SICAV et FCP offre des solutions de placement pour toutes les échéances, y compris les plus courtes. Objectif : répondre à tous les besoins.
TOUTE L'INFORMATION
SUR NOS FONDS