Les SICAV et FCP : des supports pour rémunérer vos liquidités

En achetant une SICAV ou un FCP, vous détenez une partie d’un panier de titres financiers, géré par des spécialistes de la gestion : il s’agit d’un « pot commun », un peu comme dans une copropriété. Les SICAV et FCP ont pour avantage de répartir sur plusieurs titres les risques associés à l’investissement en Bourse.

Mots-Clés
Partager

En résumé

  • Les SICAV et les FCP vous permettent de détenir une partie d’un portefeuille de valeurs mobilières commun à plusieurs investisseurs
  • Deux catégories d’OPC : Fonds Communs de Placement (FCP) et Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV)

POURQUOI INVESTIR SES LIQUIDITÉS EN OPC ?

Marchés monétaire, obligataire, actions… les marchés financiers permettent à divers acteurs d’échanger des capitaux selon la loi de l’offre et de la demande. Les OPC proposés par LCL vous permettent d’y accéder en toute simplicité.

Grâce aux OPC, vous détenez un portefeuille diversifié et « clé-en-main ». Au lieu d’investir sur une seule valeur, les OPC investissent sur une multitude de valeurs : vous disposez ainsi de multiples opportunités d'investissement tout en étant moins exposé à la baisse d'une seule valeur. Gérés par des spécialistes, les OPC offrent la possibilité d'investir sans être soi-même un expert des marchés financiers.

Ils sont principalement classés en fonction des marchés qu’ils représentent et des risques qu'ils comportent. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a déterminé six familles d’OPC : monétaires, obligataires, diversifiés, actions, fonds alternatifs et fonds à formule.

 

OPC, SICAV, FCP : QUELLES DIFFÉRENCES ?

Les Organismes de Placement Collectif (OPC) vous permettent de détenir une partie d’un portefeuille de valeurs mobilières commun à plusieurs investisseurs. La gestion de ce portefeuille collectif est confiée à un professionnel, appelé gérant. Celui-ci exerce au sein d’une société de gestion qui doit être agréée par l’AMF. Il existe 2 catégories d'OPC : les SICAV et les FCP. Leur nature juridique diffère mais leur mode de fonctionnement est identique.

 

Les Sociétés d'Investissement à Capital Variable (SICAV)

Ce sont des sociétés qui émettent des actions. Lorsque vous achetez des actions de ces sociétés, vous en devenez actionnaire. Vous disposez ainsi des droits attribués à chaque actionnaire (par exemple, le droit de vote aux assemblées générales).

 

Les Fonds Communs de Placement (FCP)

Ce sont des copropriétés de valeurs mobilières qui émettent des parts. Si vous en achetez, vous devenez membre de la copropriété mais vous ne disposez d'aucun des droits conférés à un actionnaire.

 

LES SICAV ET FCP : L’OUTIL DE DIVERSIFICATION PAR EXCELLENCE

Imaginons que vous décidiez d’acheter un titre en Bourse par exemple. Dans ce cas, vous n’investissez que sur une seule société et prenez donc le risque de faire un mauvais choix.

À l’inverse, les SICAV et FCP investissent par définition dans un panier de titres. Sans représenter une garantie en capital ou en performances, cela permet cependant de diversifier votre investissement.

sur le même sujet :
TOUTE L'INFORMATION
SUR NOS FONDS