LCL Gestion_economie_generale_small

Idée reçue N°1

« Les actions, la Bourse, tout ça c’est du virtuel »

Détrompez-vous ! Les actions, c’est du concret : derrière chaque action, il y a une entreprise, des gens ! Pour se développer, une entreprise peut se financer auprès de sa banque ou bien faire appel à l’épargne des particuliers via les marchés boursiers : si vous investissez dans une action de cette entreprise,  vous permettez concrètement son investissement productif… et, à votre niveau, vous œuvrez pour le développement de l’économie ! En résumé, la Bourse : c’est le « financeur de l’économie réelle » !

visuel entreprises actions

Idée reçue N°2

« Le cours de Bourse d’une action, c’est artificiel »

Non, un cours de bourse, ce n’est pas « pour faire joli » : quand une entreprise voit le cours de ses actions monter, cela reflète sa bonne santé économique et concurrentielle. Car gardons à l’esprit que la Bourse permet à une entreprise d’attirer des capitaux pour financer ses projets de recherche et développement et que cela est plus facile quand le cours de ses actions connait une tendance haussière. Acheter des actions d’une entreprise, c’est participer à la création de valeur de cette entreprise, ce qui permet in fine de créer des emplois et donc de faire tourner l’économie générale. Et ça, ce n’est pas artificiel !

BOURSE

Idée reçue N°3

« La Bourse, c’est du casino : il vaut mieux fuir ! »

Le casino, c’est le hasard, pas les actions ! Leur valeur dépend du résultat de l’entreprise, des anticipations des investisseurs sur l’évolution de cette entreprise et aussi de la conjoncture économique. Avec les actions, vous pouvez percevoir un dividende sur les bénéfices éventuels et bénéficier d’une plus-value à la revente si l’action a progressé. La Bourse, ce n’est pas un jeu : les actions sont plus risquées mais elles constituent un axe de diversification intéressant pour votre épargne…à condition de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier !  

EURO PUZZLE

Idée reçue N°4

« Les actions, c’est réservé aux gens fortunés »

Faux ! On peut accéder à des placements actions avec une somme modeste. C’est d’autant plus vrai si l’on investit au travers d’une Sicav ou d’un FCP, une sorte de pot commun qui regroupe l’argent de plusieurs investisseurs en vue d’acheter de nombreuses actions (un peu comme dans une copropriété). Mais attention : il ne faut consacrer aux actions qu’une somme dont on n’aura pas besoin à court terme pour éviter de devoir vendre à un moment où les marchés sont défavorables.

La France compterait actuellement 6,5 millions de porteurs d'actions selon l’Association Nationale des actionnaires de France. Alors, pourquoi pas vous ?

LCL Gestion_Expertise_231013_WA

Idée reçue N°5

« Les SICAV ou FCP actions, c’est une boite noire, on ne sait pas dans quoi on investit ! »

Faux ! Ces SICAV et FCP investissent dans des actions en direct et derrière chaque action, il y a une entreprise.  Ces supports sont  gérés par des experts des marchés financiers dont une bonne partie de la journée consiste à analyser les bilans des entreprises ou à rencontrer leurs dirigeants afin d’évaluer leur  potentiel de développement….et donc leur capacité à générer de la performance ! Ces équipes de spécialistes cherchent à faire les meilleurs choix d'investissement…en toute transparence : vous pouvez à tout moment consulter sur internet les décisions des gérants !